Alléluia 13 et 14 mai 2017

ALLELUIA

Paroisses du Pays d’Apt - N° 19

13 et 14 mai 2017

Site http//www.apt-cathédrale.com

98, rue René Cassin 84400 Apt.

Tél. 04 90 04 85 44 -paroisse.dapt@sfr.fr

Les offices de la semaine

Samedi 13 mai

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt et à Viens

Dimanche 14 mai

Messe à 10 h à la cathédrale d’Apt et à Gargas

Messe à 11 h à Saint Saturnin les Apt

Messe à 11 h 15 à Saignon

10 h 30 – Eglise de Goult – Holy communion en anglais

Mardi 16 mai Messe à 18 h à ND de la Garde

Mercredi 17 mai Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt

Jeudi 18 mai Messe à 15 h à la Maison de retraite la Madeleine

Samedi 20 mai

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt

11 h – St Martin de Castillon – baptême de Mathis SOMPEYRAC

Dimanche 21 mai

Messe à 10 h à la cathédrale d’Apt

Messe à 10 h à Gargas

Messe à 11 h à Saint Saturnin les Apt et à 11 h 15 à Caseneuve

12 h - St Martin de Castillon – baptêmes de Andréa et Victoire GUERINI

12 H 30 – Cathédrale d’Apt – baptême de Loris MARIN

18 h à ND de la Garde – concert au profit de l’HAPA, par les « ateliers de St Martin » - Polyphonies de traditions orales de la Méditerranée au Caucase

Ils nous ont quitté – Notre prière les accompagne

Roger PEISSON – Léa Pascal

Face à la « violence » et à la « cruauté », le pape appelle les jeunes à ne pas se résigner

Face à la « violence » et à la « cruauté », jamais de « résignation », a recommandé le pape François à 7000 étudiants participant à une rencontre promue en Italie par la Coordination nationale des organismes locaux pour la paix et les droits humains. Depuis la salle Paul VI du Vatican, il a encouragé à la « douceur », à la « créativité », à l’écoute et à la maîtrise de leurs paroles.

Après l’arrivée du pape sous les acclamations enthousiastes des jeunes, quatre d’entre eux ont formulé des questions pétries de leurs inquiétudes face au monde : « Saint-Père, pourquoi est-il si difficile d’apprendre à aimer ? » a demandé une jeune fille. « Il y a tant de guerres dans le monde… que faut-il faire pour les arrêter ? », a questionné un jeune après elle. Un troisième a évoqué la violence généralisée : « comment y répondre ? ». Une quatrième jeune fille a abordé la question de l’environnement menacé, puis un éducateur a demandé des conseils pour éduquer les jeunes à la paix.

Non à la résignation

« J’aime que vous les jeunes, vous compreniez qu’il y a quelque chose qui ne va pas, qui n’est pas normal… », a réagi le pape qui leur a répondu durant 45 minutes d’abondance de cœur.

Il a dénoncé « une culture de la destruction » : « on détruit tant… Aujourd’hui il y a tant de cruauté, nous la voyons tous les jours à la télévision… des enfants affamés, maigres… ».

« Le monde est en guerre », a poursuivi le pape, qui s’est insurgé contre l’appellation « mère de toutes les bombes » désignant une bombe envoyée par les Etats-Unis sur l’Afghanistan : « Mais la maman donne la vie ! Et cette bombe donne la mort ! Et nous disons ‘maman’ à cet appareil ? »

« Dieu nous a créés pour construire, pour donner la vie, pour faire communauté, pour vivre en paix », a-t-il lancé en demandant à plusieurs reprises : « que se passe-t-il ? ».

Mais l’évêque de Rome a aussi invité à regarder « les nombreuses personnes qui donnent leur vie pour les autres », qui « cherchent à faire du bien aux autres ». « Cela ne se voit pas », a-t-il fait observer : « Nous sommes tous un peu fous, oui, mais il y a beaucoup de bonnes choses dans le monde ».

D’où un encouragement à ne pas se résigner : « ‘Résignation’ est un mot interdit, jamais !… Il faut avancer avec créativité ! »

Réapprendre la douceur

Dans son discours fréquemment applaudi, le pape a mis en garde contre « la violence de la langue, les insultes, les médisances, les calomnies… le terrorisme des médisances ».

« Si tu as envie de médire, mords-toi la langue », a-t-il conseillé aux jeunes : « C’est une bonne affaire, tu souffriras un peu… mais tu gagneras de ne pas être terroriste ». Et d’insister : « L’homme ou la femme qui maîtrisent leur langue sont parfaits… c’est si difficile ».

Il a encouragé à « être doux, avoir une attitude de douceur ». Cela ne signifie pas « être stupides », mais « dire les choses en paix, tranquillement, sans blesser, chercher une façon de parler qui ne blesse pas ». Il s’agit notamment d’écouter les autres en les laissant terminer leurs phrases et de discuter paisiblement si l’on n’est pas d’accord, avec ces deux mots-clés : « écoute » et « dialogue ».

Le pape a fustigé à ce propos un récent débat pré-électoral – sans le citer – où les candidats « se jetaient des pierres » : « Mais où était le dialogue ? »

Pour le pape François, « la douceur est l’une des vertus que nous devons réapprendre ». S’inquiétant de la « baisse de niveau » de l’éducation actuelle, qui « n’éduque pas à la vertu de la douceur, de la paix », il a défendu les enseignants contre les parents qui prennent le parti de leur enfant puni ou réprimandé.

L’exploitation, péché mortel

Evoquant la crise environnementale, le pape s’est inquiété de la quantité de plastique polluant la mer Méditerranéenne, ainsi que des pesticides présents dans les aliments et des nombreuses pollutions à tous niveaux : « Nous sommes en train de détruire le cadeau le plus précieux que Dieu nous a donné : la Création ».

Il a souhaité que la communauté internationale n’en reste pas aux seules paroles mais qu’elle agisse face au changement climatique.

Le pape François s’est aussi insurgé contre l’exploitation au travail, les emplois précaires : « Mais Père, ce sera là-bas, dans ce continent lointain ou dans ce pays lointain ! ». Ici ! Ici, en Europe ! Ici ! Ici, en Italie ! Ici ! On exploite les personnes lorsqu’elles sont payées au noir, quand on fait un contrat de travail de septembre à mai, puis deux mois sans et ainsi il n’y a pas de continuité, et tu recommences en septembre ! »

« Cela s’appelle destruction, cela s’appelle – nous catholiques nous l’appelons péché mortel, l’exploitation ».

Les jeunes avaient accroché sur un pan de mur une immense bannière proclamant « Merci François » !!

Secteur inter-paroissial de Bonnieux

- « A l’écoute de l’Esprit avec le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus

13 mai - 01 et 15 juin 18 h 00 – presbytère de Bonnieux - Diacre Pierre Jannotta – Tél 06 04 16 51 19

Samedi 13 mai 2017 et dimanche 14 mai toute la journée

Brocante de Berdine à la salle des fêtes d’Apt.

CERCA LUMIERE “Saint Augustin, Dieu et l’âme humaine”…

Ses combats contre les manichéens, avec la question de la liberté humaine et du mal; contre les donatistes avec le thème de l’Église et de son unité; contre les pélagiens, avec le thème de la liberté et de la grâce; son traité sur la Trinité,Par Jean Mallein Philosophe Les jeudis 4 et 18 mai et 15 juin à 10h

Péle VTT – une aventure spirituelle 5 jours de vélo, en équipe, en pèlerinage avec la Vierge Marie.

Pour la route qui aura lieu du 19 au 25 août de Saignon à Avignon en passant par Apt, Gargas, Bonnieux, Cabrières d’Avignon et L’Isle sur la Sorgue, il reste des places pour des collégiens et des collégiennes.
Nous avons toujours besoin d’animateurs (18 -25 ans) et nous recherchons des adultes pour :
- sécuriser le parcours – s’adresser à Thomas PROTHON – 06 08 87 74 39
- réparer les vélos – s’adresser à Alain MARTIN - 06-79-14-18-22
-

- soigner les personnes – médecin, infirmière, aide-soignante, kiné - s’adresser à Paulette GRANGER 07 82 61 63 87

- laver et faire sécher les T-Shirts –Alexia ROUSSEAU 06-35-32-14-17 - faire partie de l’équipe intendance - cuisine : soit à la cuisine centrale (Cheval-Blanc) soit sur le terrain - Véronique MARGUET 06 25 05 20 02

Jeudi 25 mai – AIOLI à BERDINE

Comme chaque année, les amis de Berdine se réuniront autour d’un aïoli le jeudi 25 mai, jour de l’Ascension. Prix du repas : 25€Pour ceux qui le désirent une messe est célébrée à 12h à la chapelle de Notre Dame de Courennes, toute proche.

Faites-vous inscrire auprès de Monique ROGER au 06 76 53 29 20 ou d’Elisabeth GOUBERT au 06 89 55 25 92 (Possibilité de covoiturage sur demande : RDV devant la gare routière à 10 h 30).

2 réponses à to “Alléluia 13 et 14 mai 2017”

  • Gallegos:

    Désolé mais dans l’annonce mon numéro de téléphone est incomplet. Le fixe est:04 92 79 07 95.Mais le mieux est d’inscrire mon numéro de portable:06 44 22 32 78 .Merci. François Gallegos.

  • DEVOS Josse:

    a l’attention du rédacteur du ALLELUIA Papier, Internet et des organisateurs du concert du samedi 26 juillet en l’honneur de Ste.Anne.

    Il y a divergence entre le papier et l’internet pour l’heure du concert (10h00 ou 11h00 ??). Je suggère de corriger avec notice d’attenion.
    Cordialement
    Josse

Laisser un commentaire