Alléluia 1er et 2 juillet 2017

ALLELUIA

Paroisses du Pays d’Apt - N° 26

8 au 20 juillet 2017

Site http//www.apt-cathédrale.com

98, rue René Cassin 84400 Apt.

Tél. 04 90 04 85 44 -paroisse.dapt@sfr.fr

Les offices de la semaine

Samedi 8 juillet

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt et à Viens

Dimanche 9 juillet

Messe à 10 h à la cathédrale d’Apt à l’intention d’Huguette BIDORINI

Messe à 10 h à Gargas

Messe à 11 h à Saint Saturnin les Apt et à 11 h 15 à Saignon

Mardi 11 juillet

Messe à 18 h à ND de la Garde

Mercredi 12 juillet

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt

Jeudi 13 juillet

Messe à 15 h à la Madeleine

Samedi 15 juillet

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt et à Villars

16 h – Mariage de Manon CALVET et Stéphane POLETTI

Dimanche 16 juillet

Messe à 10 h à la cathédrale d’Apt

11 h 30 – Baptême de Timéo BONTEMS

Messe à 10 h à Gargas

Messe à 11 h à Saint Saturnin les Apt et à 11 h 15 à Caseneuve

Mardi 18 juillet

Messe à 18 h à ND de la Garde

Mercredi 19 juillet

Messe à 18 h à la Cathédrale d’Apt

Jeudi 20 juillet

Messe à 15 h à la Madeleine

Elle vient de nous quitter – Notre prière l’accompagne

Véronique BESNARD


Médiations du Père Lucien AURARD diffusées en juin 2017 sur RCF

Mercredi.

Je propose comme thème pour notre méditation sur l’Eglise appelée à entrer dans la modernité : L’Eglise et les Eglises chrétiennes dans un univers nouveau.

Nous parlions, hier, du Christianisme confronté à la culture de notre monde contemporain et engagé avec d’autres dans les enjeux de solidarité et dans les enjeux de la répartition des biens.

Aujourd’hui, je voudrais soulever le voile devant un chantier très inattendu qui interpelle notre Eglise et les Eglises chrétiennes : la découverte impressionnante de l’étendue de l’univers.

C’est un fait. Tout un ensemble de découvertes, plus ou moins liées les unes aux autres, ont modifié de fond en comble la vision que nous avions de l’Univers. Pendant des siècles, il n’y avait pas eu de divergences entre la conception du monde qui était celle de la grande majorité des hommes et celle des Eglises chrétiennes qui proposaient des réponses aux questions que se posent les « Homo sapiens ».

Ils se demandent pourquoi ils sont sur cette Terre, quel sens peut avoir leur vie, ce qui va leur arriver après leur mort et même s’il va leur arriver quelque chose.

Les Eglises se trouvaient devant ce qu’on a pu appeler un vide scientifique et elles ne rencontraient aucune contradiction suffisante pour les amener à revoir les éléments essentiels de leur doctrine.

Aujourd’hui, les temps ont changé et le fossé qui s’est creusé entre les Eglises chrétiennes et une fraction croissante de la société s’est largement agrandi. C’est un problème qu’il ne faut pas minimiser : nos Eglises ne vivent plus dans le même Univers qu’une grande partie des hommes auxquels elles s’adressent. D’où la perte de crédibilité de leur message.

Et encore, il faut avoir l’honnêteté de souligner qu’aujourd’hui, les Eglises bénéficient du fait que de nombreux chrétiens n’ont pas encore bien mesuré l’ampleur du bouleversement intervenu dans les découvertes récentes au niveau de l’Univers. Il nous faut aujourd’hui relever le défi. Il ne faut pas que notre Eglise et les autres Eglises chrétiennes manquent ce monde qui est notre monde. Un monde en constante transformation. Un Univers dont nous ne pouvons même pas soupçonner l’immensité.

Que le Seigneur nous accompagne et nous aide à relever cet immense défi de la modernité.

Jeudi.

Je propose comme thème pour notre méditation sur l’Eglise appelée à entrer dans la modernité : Abandonner la prétention de détenir la vérité.

Voici, me semble-t-il, quelques présupposés nécessaires pour que soit possible une inculturation du christianisme catholique dans notre monde occidental sécularisé. Ces présupposés remettent en cause des postulats considérés depuis longtemps comme allant de soi, alors qu’ils se révèlent tout à fait relatifs en notre temps.

La mise en œuvre de ce travail dépend non seulement des responsables de l’Eglise catholique mais aussi de tous les catholiques qui y aspirent parce qu’ils perçoivent la mesure des insatisfactions actuelles.

Le temps accordé pour la méditation ne me permet pas de développer les divers points que je vais citer mais chacun aura soin de chercher les enjeux de ces diverses propositions.

1- Concevoir la transmission de la foi comme dynamique. La fidélité à un héritage spirituel est toujours créative et inventive. Sinon cet héritage se fossilise et devient objet de musée.

2- Consentir à la relativité des discours religieux. C’est-à-dire savoir prendre du recul. Ne pas prendre comme absolu ce qui n’est que relatif même si on lui accorde une adhésion authentique.

3- Identifier les questions essentielles sur lesquelles doit porter l’exercice de l’inculturation.

4- Choisir le débat ouvert comme méthode de travail. Autrement dit ne pas camper sur des positions passées. Ne pas s’y cramponner. C’est mortifère.

5- Faire preuve d’intelligence critique, d’intégrité intellectuelle. Ne pas s’imposer de limites au départ.

6- Partir de l’homme et de son expérience.

7- Et toujours se rappeler que fidélité n’est pas répétition mais recréation.

Ils viennent de nous quitter – Notre prière les accompagne

Albine SIMANDI – Raymond APPY – Jean-Marie PIN – Jacqueline CORDEILLE

En avant-première ! Les fêtes de Sainte Anne

Samedi 29 juillet

11 h Marché musical, cathédrale

17 h Conférence d’Anne Soupa - Journaliste spécialisée dans la vulgarisation biblique, cofondatrice du Comité de la jupe et de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones

Ancienne chapelle des Carmes, rue Paul-Valéry

Etre catholique ou le devenir ?

« En partant de l’aventure que chacun de nous a pu vivre au cours des dernières élections, un constat s’impose : il y a plusieurs manières de se dire ou d’être catho »

Le soir Soupe au Pistou au Jardin Public, par la Mascarade

Dimanche 30 juillet

9 h Petit Déjeuner sur le parvis de la cathédrale.

Hommage à Sainte Anne, place Carnot

Chants traditionnels et animation musicale - Bénédiction des raisins.

10 h 30 Entrée solennelle dans la cathédrale.

En passant sous le reliquaire de Sainte Anne, chacun touche la statue et fait un voeu comme le demande la tradition.

Messe solennelle.

18 h 30 Concert avec l’ensemble Witiza, cathédrale

Chant médiéval : grégorien et polyphonies

Du 26 au 30 juillet : Les célèbres manuscrits d’Apt à l’honneur

Exposition, stage, conférences, concerts (voir programme détaillé dans la cathédrale)

Les 29 et 30 juillet : Exposition en vue de la béatification de l’Abbé Guérin, curé de Pontmain

4 réponses à to “Alléluia 1er et 2 juillet 2017”

  • laugier:

    méditations (et non pas médiations) de Monsieur Lucien Aurard sur RCf :
    RCF ferait-il concurrence à France Culture ?
    à moins que M. Aurard ne soit un nouveau Teilhard de Chardin…
    mais mon pauvre ami, rien de nouveau sous le soleil!!
    vous ressemblez à une poule qui a trouvé un oeuf!
    laissez donc la science mondaine s’agiter dans son bocal!
    comment expliquerait-elle la présence réelle dans le pain et le vin !
    Dieu est tout puissant (début du credo)
    et le philosophe est comme un aveugle dans une chambre noire qui cherche un chat noir qui n’y est pas.
    serviteur et que Dieu vous bénisse

  • laugier:

    quelle a bien pu être la réaction de l’évêque aux propos de M. Lucien Aurard?…
    si telle est sa pensée, je vais prier pour lui afin qu’il se convertisse à Jésus qui est La Vérité et la vie
    sinon il va mal finir, le pauvre…

  • Gallegos:

    Désolé mais dans l’annonce mon numéro de téléphone est incomplet. Le fixe est:04 92 79 07 95.Mais le mieux est d’inscrire mon numéro de portable:06 44 22 32 78 .Merci. François Gallegos.

  • DEVOS Josse:

    a l’attention du rédacteur du ALLELUIA Papier, Internet et des organisateurs du concert du samedi 26 juillet en l’honneur de Ste.Anne.

    Il y a divergence entre le papier et l’internet pour l’heure du concert (10h00 ou 11h00 ??). Je suggère de corriger avec notice d’attenion.
    Cordialement
    Josse

Laisser un commentaire