Archive pour juin 2013

ALLELUIA des 29 et 30 juin

Les offices de la semaine

Samedi 29 juin
- Mariage de Pierre Martin et Alice Martin à 17 h 30 à Apt. Saints Pierre et
Paul - Messe à 18 h à la cathédrale d’Apt

Messe à 18 h à Gignac

Dimanche 30 juin -13ème dimanche du temps ordinaire

Messe à 10h à la cathédrale d’Apt,
messe en action de grâce de l’ordination diaconale de Pierre JANNOTTA  et baptême de Gabriel Goyat Gomez.

Messe à 10h à Gargas

Messe à 11 h à St Saturnin
d’Apt

Messe à 11h15 à Castellet.

Lundi  1 Juillet
Saint Thierry  - Messe à18 h 30 à Notre Dame de la Garde.

Mardi 2 juillet- Messe à 18 h 30 à la cathédrale

Mercredi 3 juillet -  Saint Thomas. Messe à 18h30 à la cathédrale précédée à 17h de la récitation du
rosaire.

Jeudi 4 juillet.  Saint
Florent.

Vendredi 5 juillet  Saint Antoine. Messe à 15 h 30 à l’hôpital

Samedi 6 juillet- Baptême à 17h de Lili PAUL - Messe à 18 h à Apt

Dimanche 7 juillet -14ème dimanche du temps ordinaire

Messe à 10h à la cathédrale d’Apt,

Messe à 10h à Gargas

Messe à 11 h à St Saturnin
d’Apt

Messe à 11h15 à Saint Martin
de Castillon
.

 

 

Ils viennent de nous quitter 

Notre prière les accompagne

Mme BEAUSSAC

Mme ROUDIERE née REY

Jean Marc GRAVERON

Daniel CHAPPARD

Monique BLANC née NEGRI

 

 

 

Arrachements

 

Vous
avez constaté l’énergie avec laquelle Elie « recrute » Elisée lors
même que celui-ci est aux champs, labourant un arpent de terre : non
seulement il lui jette brusquement son manteau sur le dos, pour lui signifier
de le suivre, mais il n’accepte pas que le jeune homme avertisse ses parents.
Seuls un sacrifice « d’action de grâces » (vers Dieu) et une offrande
charitable (envers le prochain) seront permis au jeune élu. La volonté divine
n’attend pas, elle s’exprime, dans les textes de ce dimanche, à travers des
appels ardents et urgents. Elisée a été distingué par la confiance du Seigneur,
il lui est donc demandé de partir en mission en quittant tout, tout de suite -
sinon, qu’il reste chez lui, renonçant à sa vocation. Car la mission, une fois
acceptée,  n’admet pas de retard, encore
moins de délai. C’est « oui » ou « non », mais le
« oui » au Seigneur implique quelque chose de pressant dans
l’engagement que sentaient sans doute mieux que nous les gens des premières
communautés. L’Evangile lucanien reprend ici ce thème de l’appel sous diverses
formes. Simple sollicitation d’hospitalité chez les Samaritains, qui refusent
de recevoir un Juif montant à Jérusalem - le Christ ne commente pas, et passe
sans s’arrêter.  Rencontre ensuite d’un
converti, qui veut donner beaucoup – mais il semble que Jésus le mette en
garde : sait-il jusqu’où ira un tel compagnonnage ? « Pas d’endroit pour reposer sa tête… »
L’arrachement au confort le plus  simple,
à la sécurité la plus banale, devient le lot de ceux qui vont suivre Jésus. Cet
homme osera-t-il se lancer ? Luc ne le dit pas. C’est le 3ème
face-à-face qui est le plus intéressant : parce que c’est le Christ
lui-même qui appelle: « Suis-moi »,
et que cet homme a la plus juste raison qui soit pour différer son
départ - un double devoir de fils : enterrer son père, quitter
dignement ses proches. Or, l’attitude de Jésus est là encore de provoquer des
ruptures, de casser des liens qui entravent « Toi, va annoncer le royaume de Dieu ». Laisser le mort, lâcher
la charrue, ne pas regarder en arrière. Pas de rite de séparation, pas de
sursis. Cette page est dérangeante. Elle remet en cause nos vies tièdes,
bouscule nos accommodements avec l’Evangile, invalide notre surdité à
l’exigence passionnée de la mission. Oui, on aimerait entendre autre chose. Car
ne convient-il pas alors de ré-envisager notre vocation de baptisé, et d’y
répondre selon la devise de Jeanne : « Dieu, premier servi » ?

Simone Grava-Jouve

 

 

 

 

« Un chrétien ne peut pas être
antisémite », rappelle

Le pape François

 

« Un
chrétien ne peut pas être antisémite », a affirmé vendredi 21 juin
2013 le pape François, recevant une délégation du Comité juif international
pour le dialogue interreligieux. Devant une trentaine de personnes, le pape a
rappelé ses « amitiés » spirituelles de longue haleine avec des
rabbins en Argentine, notamment avec le rabbin de Buenos Aires Abraham Storka,
avec qui il est resté très lié.

Condamnant
toutes les manifestations de haine entre les fidèles des deux religions, le
pape a souligné que la déclaration du concile Vatican II Nostra aetate,
qui avait affirmé les liens d’amitié et de respect entre les deux monothéismes,
pour la première fois après des siècles d’antijudaïsme, reste « un point
de référence fondamental » pour l’Église.

Les
dons et l’appel de Dieu envers le peuple d’Israël sont
« irrévocables », a assuré le pape en s’appuyant sur saint Paul. Il a
également rappelé que l’Église condamne fermement les haines et les
persécutions à l’encontre des juifs

« Nous
nous sommes enrichis par le dialogue, dans une attitude d’accueil mutuel,
grandissant en tant qu’hommes et en tant que croyants »

Le
pape a salué le chemin accompli entre les deux communautés vers une plus grande
connaissance et compréhension réciproques, aussi bien par des gestes
significatifs que par une série de documents sur le dialogue théologique.
« Mais cela n’est que la partie visible d’un vaste mouvement qui s’est
réalisé dans le monde entier au niveau local », a poursuivi le pape, qui a
souligné en avoir été lui-même le « témoin ».

Évoquant
son amitié sincère avec des représentants du monde juif et leurs longues
conversations sur la conception de l’homme et la façon de maintenir l’image de
Dieu dans un monde en grande partie sécularisé, le pape a également raconté
que, lorsqu’il était encore archevêque de Buenos Aires, il discutait avec ses
amis juifs des défis communs aux deux communautés.

« Nous
nous sommes enrichis par le dialogue, dans une attitude d’accueil mutuel,
grandissant en tant qu’hommes et en tant que croyants », a-t-il affirmé. À
ses yeux, ce dialogue local est la base de celui qui s’effectue au niveau
officiel. Le monde a besoin du « témoignage commun » des catholiques
et des juifs en faveur du respect de la dignité de l’homme et de la femme,
a-t-il conclu.

Finissant
son discours par les mots « pace » (paix en italien) et « shalom »,
François a lancé aux délégués du Comité juif international pour le dialogue
interreligieux?: « Je vous demande le don de votre prière, et je vous
offre la mienne ».

CL.
H.  La Croix du 24 6 2013

 

 

Les Amis de la Paroisse
vous proposent le samedi 06 juillet 2013

Au jardin public d’Apt à
19 h30 
un Aïoli  convivial

Prix du repas adulte 16€. Gratuit pour les enfants de
moins de 6 ans

10£ pour les enfants de moins de 12 ans.

Réservation avant le 28 juin  Tel  04
90 04 85 44

06 43 60 76 43 – 04 90 04 82 12

 

BROCANTE de BERDINE

 le samedi 29 et dimanche 30 juin, de
9h à 19h sans interruption, à la salle des fêtes d’Apt. Venez nombreux pour
soutenir par vos achats la communauté de Berdine.

 

Une messe en action de grâce de l’ordination diaconale de
Mr Pierre Jannotta sera célébrée le dimanche 30 juin à 10 heures à la
Cathédrale d’ Apt.

Nous aurons à cœur de nous y unir, par notre présence ou
notre prière.

Après la célébration, le verre de l’amitié sera proposé à
toutes les personnes présentes.

Soyons donc nombreux à venir remercier le Seigneur pour
le nouveau diacre de son Eglise, et répondre à cette aimable invitation de
Pierre et son épouse
 

La
communauté paroissiale et le curé de Saint Saturnin les Apt invitent à une
réunion d’information et de préparation pour la fête  à PERREAL. Samedi 29 juin à10h30 au presbytère
de Saint Saturnin

       Cette fête  de Sainte Radegonde aura lieu le dimanche 22
septembre 2013 à Perréal

 Le lundi 
15 juillet 
se déroulera

Le  3ème
pèlerinage Sénanque-ND de Lumière
.

 Départ de Lumière en
voiture vers Sénanque: 8h30 (covoiturage). Frais de participation 5 euros..
Départ à pied de Sénanque à 9h30, escale à Gordes, St Pantaléon où l’on
pique-niquera, arrivée à Lumière vers 16h, célébration de l’Eucharistie à
l’arrivée.

 Pour vous inscrire,
appelez le 04 90 72 49 89,

ou par courriel: chriduriez@orange.fr,
ou par.gordes@gmail.com...Merci d’avance.